Première page

Première page

mardi 13 octobre 2015

Précisions d'intentions!

Certains courriers et  interprétations d’interviews m’incitent à préciser  les choix de  Roger pour mon futur album 28 … 

Il est le dernier volet d’une trilogie, ou, si l’on préfère, de la future intégrale n°9… qui réunira La servante de Lucifer -Le secret de Khâny- et ce 28ème album en cours de réalisation… Le tout, sur une suite cohérente qui  situe l’avenir des Vinéens,  encore présents en sommeil léthargique sous nos pieds…  Ce 28ème album verra une coupure  d’idées entre  Vinéa, (la planète mère), et les exilés en attente de réveil sous la Terre…. Décisions difficiles pour Khâny, qui cherche avant tout à protéger les siens contre une incursion possible des  terriens dans l’univers souterrain des Vinéens.
J’y suis mêlée, bien malgré moi, comme ce fut le cas pour la mission sur Mars 

J’y retrouverai Zarka, (la servante de Lucifer)  et découvrirai qu’elle ne fait pas la loi dans l’univers qu’elle a rejoint après huit siècles  d’absence… Une aventure qui fixera l’avenir possible des Vinéens sous Terre, mais pas  l’abandon  de mes  aventures avec ce peuple à la peau bleue…  (Si  l’avenir permet à Roger de réaliser la suite de cette saga bleutée). Mais il est hors question de m’engager dans la recherche des autres vaisseaux vinéens qui ont pris un jour le chemin de l’exil… La répétition du sujet serait bien ennuyeuse.   

Roger a évoqué la possibilité d’un 29ème album  assez russe (de par le sujet), et pas de me faire signer un contrat de coopération pour une série d’aventures  nimbées de Vodka J’ai des amis dans toutes les communautés terrestres et je respecte les droits et croyances de toute ethnie qui soit… Mais il y a  dans chaque civilisation des débordements imprévus car, vous le verrez  dans l’album 28, on peut transformer de « belles» légendes en projets dangereux si elles sont déformées par un esprit dérangé… 

Ce 28ème album sera plus « héroïc fantasy »… avec la découverte d’une jeune  héroïne très attachante…  En fin d’album, vous constaterez que j’en a un rien marre de risquer ma vie pour une tare universelle : la soif du pouvoir  qui est une « vertu » autant vinéenne que terrienne. 

A suivre donc… et patience… et merci de votre confiance. 

Fidèlement vôtre,
Yoko Tsuno